Quelle est votre question ?

Il est parfois difficile de gérer ses envies de fumer mais NiQuitin® peut vous aider à y parvenir plus facilement, que vous souhaitiez arrêter définitivement ou réduire progressivement votre consommation de tabac.

  • Filtrer par produit

Puis-je utiliser plus d'un patch NiQuitin® à la fois ?

Vous ne devez pas utiliser plus d’un patch NiQuitin® à la fois. Un seul patch au bon dosage apporte suffisamment de nicotine pour vous aider à réduire les envies de nicotine et les symptômes associés à son sevrage lorsque vous arrêtez de fumer.

Un nouveau système sera appliqué toutes les 24 heures sur un site d’application différent du site précédent. Le même site d’application sur la peau ne doit pas être utilisé pendant au moins 7 jours consécutifs.

Chaque jour, de préférence le matin au réveil, un seul geste à accomplir : placez votre patch NiQuitin® en le pressant fermement avec la paume de votre main pendant 10 secondes sur une surface de peau propre, sèche et sans pilosité. Ne pas appliquer le patch de nicotine sur une surface de peau rouge, irritée ou lésée. Les zones avec des plis cutanés doivent également être évitées. Se laver les mains avec de l’eau après application. L’emplacement doit être différent chaque jour. Le même site d’application ne doit pas être utilisé pendant au moins 7 jours. Durée d’application : 24 heures. Durée du traitement : 10 à 12 semaines.

Attention : Les patchs NiQuitin® ne se découpent pas, sinon l’efficacité de la diffusion de la nicotine n’est plus garantie.

En cas de bain de mer ou en piscine prolongé, vous avez deux possibilités :

  • Avant le bain, retirer le dispositif transdermique et replacez-le immédiatement sur son support. Il pourra être recollé sur une peau bien séchée.
  • Recouvrez le dispositif transdermique d’un pansement adhésif étanche pendant la durée du bain.

En cas de douche courte, le dispositif transdermique peut être maintenu en place en évitant de diriger le jet de la douche dessus.

Les patchs NiQuitin® sont disponibles en pharmacie. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien qui vous aidera à trouver le patch adapté à votre niveau de dépendance.

Le dispositif doit rester en place 24 heures.

Le site d’application doit être différent chaque jour. Le même site d’application ne doit pas être utilisé pendant au moins 7 jours consécutifs. Le dispositif doit être conservé dans son sachet protecteur jusqu’à son utilisation.2

Si vous êtes enceinte ou que vous allaitez, si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ce médicament pour arrêter de fumer.

Il est très important d’arrêter la cigarette pendant votre grossesse pour vous et votre enfant. Si vous êtes enceinte, vous devez arrêter de fumer sans substitut nicotinique. Cependant, si vous avez essayé d’arrêter le tabac et que votre tentative a échoué, un traitement de substitution à la nicotine peut vous être recommandé par un professionnel de santé pour vous aider à arrêter de fumer. L’arrêt de la cigarette pendant la grossesse nécessite un avis et un suivi médical. Vous devez donc consulter le médecin qui suit votre grossesse ou votre médecin habituel ou encore un médecin au sein d’un centre spécialisé dans le sevrage tabagique. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Si vous fumez beaucoup et que vous n’envisagez pas d’arrêter de fumer, vous ne devez pas allaiter votre enfant, mais avoir recours à l’allaitement artificiel. L’utilisation de ce médicament pour arrêter de fumer est déconseillée pendant l’allaitement. Cependant, si vous désirez arrêter la cigarette et allaiter votre enfant, sollicitez l’avis de votre médecin ou d’un médecin au sein d’un centre spécialisé dans le sevrage tabagique. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

N’utilisez pas ce médicament anti-tabac après la date de péremption indiquée sur l’emballage après EXP. La date de péremption fait référence au dernier jour de ce mois. Une fois ouvert, le patch de nicotine doit être appliqué immédiatement. Il est recommandé de plier le patch sur lui-même avant de le jeter. A conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants avant et après utilisation. Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les ordures ménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments que vous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protéger l’environnement.

Les patchs NiQuitin® utilisent une technologie unique pour diffuser un flux contrôlé et continu de nicotine 24 h/24. Le patch pour arrêter de fumer libère rapidement de la nicotine thérapeutique dès son application, puis diffuse un flux continu pour contrôler les envies de nicotine et les symptômes associés à son sevrage tout au long de la journée.

Lorsque le patch anti-tabac est porté sur le corps, la nicotine thérapeutique présente dans le patch traverse la couche supérieure de la peau pour passer dans les vaisseaux sanguins qui se trouvent en dessous.

Non, le patch NiQuitin® est conçu pour libérer progressivement la nicotine tout au long de la journée. Il en diffuse juste assez pour limiter les envies de nicotine et les symptômes associés à son sevrage lorsque vous arrêtez de fumer. La découpe du patch pour arrêter de fumer engendrerait la détérioration du système de réservoir de nicotine et remettrait en cause la diffusion de nicotine à travers la peau.

Les patchs NiQuitin® sont conçus pour vous apporter une source temporaire de nicotine, qu’il est possible de réduire progressivement sur une période donnée, pour vous aider à vous habituer au mieux à votre vie sans cigarette. Ils contiennent moins de nicotine que le tabac et la libèrent dans votre organisme beaucoup plus lentement.

Nous savons que le tabagisme est une habitude difficile à combattre. C’est pourquoi nous avons conçu un tube discret et nomade pour que vous puissiez combattre les envies de cigarette à tout moment. Ainsi, vous pouvez faire passer rapidement vos envies de fumer, où que vous soyez. Ne pas dépasser le nombre maximum de comprimés à sucer par jour : 15 pour le dosage à 1.5 mg, 11 pour le dosage à 4 mg.

Si vous fumez votre première cigarette plus de 30 minutes après le réveil, utilisez les comprimés NiQuitinMinis® 1,5 mg. Si vous fumez votre première cigarette moins de 30 minutes après le réveil, utilisez les comprimés NiQuitinMinis® 4 mg. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Pour prendre un comprimé NiQuitinMinis®, placez le dans votre bouche et faites-le circuler d’un côté à l’autre de temps en temps jusqu’à ce qu’il se dissolve complètement. La dissolution complète du comprimé anti-tabac nécessite 10 minutes environ. Afin de bénéficier de la dose de nicotine appropriée des comprimés NiQuitinMinis®, ne mâchez pas les comprimés et ne les avalez pas d’un coup.

Vous ne devez pas manger ou boire quand vous avez un comprimé NiQuitinMinis® dans la bouche. Les aliments et les boissons peuvent interférer avec l’absorption de nicotine du comprimé.

Non. Vous ne devez pas utiliser plus d’un comprimé NiQuitinMinis® à la fois. Chaque comprimé pour arrêter de fumer est conçu pour apporter exactement la quantité de nicotine appropriée afin de réduire vos envies de cigarette et les symptômes du sevrage. Vous ne devez jamais dépasser la prise de 15 comprimés par jour pour les comprimés de 1,5 mg et 11 comprimés par jour pour les comprimés de 4 mg.

Les comprimés NiQuitinMinis® sont conçus pour apporter une source temporaire de nicotine, qu’il est possible de réduire progressivement sur une période donnée, pour vous aider à vous habituer au mieux à votre vie sans cigarette.

Ces comprimés contiennent moins de nicotine que le tabac et la libèrent dans votre organisme d’une manière différente. Il est ainsi plus facile de réduire votre consommation de cigarettes et d’arrêter à la fin du traitement. Un transfert de la dépendance à la nicotine peut se produire. Cependant, celle-ci reste marginale.

Le fait de respirer la fumée de cigarette de quelqu’un d’autre (tabagisme passif) peut causer maux de tête, toux, mal de gorge, vertiges et nausées, entre autres symptômes. L’exposition fréquente à la fumée de cigarette d’autres personnes augmente le risque de cancer du poumon, de coronaropathie, d’AVC et de divers autres problèmes de santé.

Fumer est particulièrement néfaste pour la santé en cas de grossesse. La consommation de cigarette augmente en effet le risque de faible poids à la naissance, de mort subite du nourrisson et d’asthme chez les jeunes enfants.1

Les gommes à mâcher dosées à 2 mg sont adaptées pour les fumeurs faiblement à moyennement dépendants (score au test de Fagerström inférieur à 7) et les gommes à mâcher dosées à 4mg sont plus particulièrement adaptées pour les fumeurs fortement ou très fortement dépendants à la cigarette (score au test de Fagerström de 7 à 10). Pour connaître votre niveau de dépendance, faites le test de Fagerström en ligne. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Vous ne devez pas manger ou boire en mâchant des gommes NiQuitin®. Les aliments et les boissons peuvent interférer avec l’absorption de nicotine de la gomme.

Vous ne devez pas mâcher plus d’une gomme NiQuitin® à la fois. Chaque gomme médicamenteuse pour arrêter la cigarette est conçue pour apporter exactement la quantité de nicotine appropriée afin de réduire vos envies de nicotine et les symptômes du sevrage tabagique.

Mâchez 8 à 12 gommes par jour, sans dépasser 15 gommes par jour pour les gommes à mâcher dosées à 4mg et 30 gommes par jour pour les gommes à mâcher dosées à 2mg. Réduisez progressivement le nombre de gommes que vous mâchez par jour jusqu’à ne plus en avoir besoin du tout. Ne pas dépasser 12 mois de traitement pour les gommes à mâcher Niquitin® menthe glaciale.

Certains signes peuvent traduire un surdosage :

  • Nausées, douleurs abdominales, diarrhée,
  • Hypersalivation,
  • Sueurs, céphalées, étourdissement, baisse de l’audition,
  • Faiblesse générale.

En cas d’apparition de signes de surdosage, il est impératif d’adapter le traitement en vous aidant de l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans la notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet : www.signalement-sante.gouv.fr.

Les produits de traitement nicotinique de substitution, comme les patchs, les comprimés à sucer et les gommes à mâcher contiennent des doses de nicotine thérapeutique contrôlées pour soulager les envies de nicotine et les symptômes liés à son sevrage afin de vous aider à arrêter de fumer.

Les médicaments pour arrêter de fumer comme ceux de la gamme Niquitin® sont disponibles en pharmacie sans ordonnance. Prenez conseil auprès d’un médecin ou de votre pharmacien.

La prise de poids est un des effets les plus redoutés au moment de l’arrêt du tabac, pourtant elle n’est pas systématique ! En effet, 20 % des fumeurs qui arrêtent la cigarette ne prennent pas de poids tandis que plus de 30 % perdent un peu de poids. 2

No results can be found

Haut de page